Salon big data 2018 – quelles tendances ?

Contexte

Le salon du Big Data 2018 s’est tenu au Palais des Congrès ces 12 et 13 mars pour la 7ième année consécutive.

Véritable laboratoire d’innovation et d’inspiration, l’équipe d’EASYPICS était ravie d’aller faire un tour sur cet événement en reconnaissance de tendances.

« La ressource la plus précieuse ce n’est pas le pétrole, ce sont les données. »  

Le nouvel Economiste 11/05/2017

L’Informatique est de plus en plus utilisée pour collecter, analyser et visualiser des données complexes afin de dégager des revenus et de l’efficacité. Les données sont une ressource permettant d’augmenter les performances. Et les entreprises en sont de plus en plus conscientes…

Big Data 2018 c'est...

Un rendez-vous incontournable

  • 48h de talks inspirants
  • + de 100 speakers visionnaires
  • + de 250 leaders du big data et de l’intelligence algorithmique exposant sur le salon

Parmi les thématiques phares de cette année et les questions qui se posent

Si les technologies de base du Big Data semblent acquises, des tendances très fortes posent de nombreuses questions, et les voici :

  • Comment mettre en place le machine learning des datas d’une entreprise, et optimiser la puissance de frappe des technologies de l’intelligence artificielle et du machine learning appliquées au big data ?

 

  • Data literacy : gérer en interne la démocratisation des données au service des métiers et leur niveau d’indépendance ?

 

  • Comment créer une véritable culture de la donnée au sein de l’entreprise et quels outils adopter pour créer de la valeur

 

  • Evolution règlementaire & GDPR: dernière ligne droite, comment améliorer la sécurité des datas alors que l’application du GDPR approche à grand pas ?

 

  • Fast data : comment analyser les données en temps réel ?

Le concept 2018

Qu’il s’agisse par exemple de la multiplication des applications de machine learning et d’intelligence artificielle, de l’utilisation croissante du cloud pour l’analyse de données volumineuses, le big data se combine de plus en plus avec d’autres technologies de rupture pour une utilisation toujours plus large.

Les enjeux

A l’heure où 53% des entreprises dans le monde ont adopté le big data (étude Dresner Advisory Services 2017) les organisations se doivent de construire des architectures efficaces en parallèle pour en extraire la valeur réelle de la donnée, de manière appropriée.

 

En ce sens, simultanément, la coopération entre les propriétaires de données et les experts en technologie et data prend également de l’importance et savoir fonctionner ensemble pour le succès de l’entreprise est un pré-requis.

Nos impressions de ces 2 jours de salon

Victime de son succès, avec plus de 15 200 participants la fréquentation est intense cette année sur le salon du big data. On a même grand mal à circuler entre les stands !

 

Il est certain que l’écosystème se développe, le nombre d’acteurs croît, assurément, au niveau de la data visualisation notamment, mais aussi au niveau des intégrateurs et des cabinets de conseil opérationnel pour accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de ces transformations. La donnée n’a pas fini de fasciner…

 

En effet, grâce à la data visualisation, les entreprises peuvent découvrir ce qui se cache au sein de grands ensembles de données. La virtualisation graphique permet de récupérer et de manipuler les données à la volée, peu importe le format ou la localisation des données : en quelques clics, on charge et on exploite !

 

Quelques questions subsistent pourtant au niveau de la fiabilité du concept me semble-t-il :

  • Quand les métiers chargent eux-mêmes les données, ont-ils les compétences réelles pour le faire ? Ne risquent-ils pas d’oublier certains contenus, de prendre en compte certaines sources et pas d’autres ? En ce sens, là où l’on poursuit une efficacité opérationnelle plus accessible, n’est-ce pas un danger de tout faire tout seul ? A suivre…

 

En revanche, il faut reconnaître que ces outils sont technologiquement de plus en plus aboutis et intéressants en terme de fonctionnalités.

 

Quoi qu’il en soit, il est certain que la donnée prend de plus en plus d’ampleur et de valeur, à notre plus grand bonheur.

Salon big data 2018 – quelles tendances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *